Diaspora Centrafricaine: 3 Jeunes Leaders Politique à Suivre

La Diaspora Centrafricaine s’implique de plus en plus en politique,

ce qui en soi est une bonne chose, tant que ces derniers ont le sincère désir et la capacité

d’insuffler un nouveau souffle à la politique du pays. Car ce dont le Centrafrique

a fortement besoin, ce sont des gens d’État qui font de la politique autrement

que celle exercée depuis plus de 50 ans maintenant.

Alors qui sont ces 3 jeunes leaders politiques  émergents issus de la diaspora ?

DOMINIQUE YANDOCKA

dominique-yandockaFondateur et 1er Secrétaire Général du Mouvement ITA,

Initiative pour la Transformation par l’Action crée en 2018.

Ce mouvement politique particulièrement jeune est très actif sur le terrain national.

Personnalité politique dynamique Dominique est connu pour son franc parlé sans demi-mesure.

Il  n’hésite pas à critiquer sèchement les actions du pouvoir de Bangui si ces dernières

Sont celui contraire aux intérêts du peuple centrafricain. Au sujet du Président Touadera,

On peut dire que Dominique n’y va pas de main morte. Il fit cette déclaration ferme

en Sango lors d’une conférence de presse qu’il tenu a Bangui en Mars 2019,

« Nous savons que le Président est dépassé par les événements, s’il ne peut pas revoir sa feuille de route, alors il que se retire du pouvoir»

Selon lui, le pays est livré depuis plusieurs décennies à des hommes et femmes politiques

Assoiffés de pouvoir, qui confondent les biens publics et leur propre patrimoine.

Le mouvement ITA a pour vocation de renouveler la classe politique centrafricaine

et apporter une vie meilleure aux populations longtemps meurtries et abandonnées a elles mêmes.

Ce jeune homme politique au verbe tranchant accompagné d’une équipe en Europe

et une base sur le territoire national  s’implique  fortement dans le paysage politique centrafricain.

Dominique Yandocka est certainement un homme Politique à suivre.

Découvrez ce jeune leader politique centrafricain en vidéo en cliquant-ici

MAXIME NANA

maxime-nanaCadre dans le secteur des Assurances en France depuis plus d’une décennie,

Maxime NANA est le Président du Mouvement CORRECT créé en 2015

(Coordination pour une Rupture et Refondation de la Centrafrique).

Ce mouvement politique qui tient pour le moment une quinzaine de sous-fédération en Centrafrique,

a pour vision de s’implanter dans les 16 préfectures et 77 sous-préfectures du territoire national.

Ce jeune leader politique d’une personnalité sobre se veut promoteur de la rupture

et de la refondation d’un état fort fait d’acteurs politiques compétents,

et d’une forte participation des femmes et des jeunes en politique.

Ce responsable politique s’inscrit dans une vision de rompre avec les méthodes

des anciens régimes et de redonner espoir au peuple.

Selon Maxime, le pouvoir en place a lamentablement échoué sa mission

et trahi le peuple. Son Mouvement CORRECT compte également une grande base

de sympathisants en France son pays de résidence et beaucoup plus en Centrafrique

ou il est très actif sur le terrain depuis début 2019.

Découvrez Maxime et son mouvement politique en cliquant-ici

SERGE LENGENDAYEN

Serge-lenguendayenIngénieur Technicien dans le secteur de l’aéronautique en France depuis plusieurs décennies

Serge Lenguendayen est le Président Fondateur du parti politique Génération Douée créé en 2016,

et dont l’ambition clairement dévoilée est d’exercer le pourvoir en Centrafrique

à l’issue des élections présidentielles 2020/2021. Pour le leader de  Génération Douée,

le Président TOUADERA a échoué, et il est temps maintenant

que la jeunesse Centrafricaine prenne ses responsabilités en accédant aux commandes.

Personnalité d’un caractère pragmatique ce jeune leader est très suivi sur Facebook

ou ces vidéos qui traitent de différents segments de la société centrafricaine

draine beaucoup d’engagement de la part des internautes.

Serge dit vouloir bâtir une nouvelle nation et marquer l’histoire de ses empreintes

en transformant la vie des gens par la rupture avec le clientélisme,

le tribalisme et les autres maux qui minent son pays.

« J’ai travaillé pour Airbus, j’y ai donné mon intelligence, Mais ça fait la grandeur de la France, moi je veux faire quelque chose pour relever mon pays ».

Courageux, bien articulé et visionnaire, Serge  et son parti politique

est bel et bien un homme politique à suivre.

pour en savoir plus sur Serge et son parti cliquez-ici

CONCLUSION

Se lancer en politique dans un pays comme la République Centrafricaine requiert

 énormément de courage.  En effet, la situation catastrophique du pays

due aux crises récurrentes, et aux régimes successifs excellents

en mauvaise gouvernance, représente un immense challenge pour toute personne

aspirant à contribuer à la solution pour une vie meilleure en Centrafrique.

Dominique YANDOCKA, Maxime NANA, et Serge LENGUENDAYEN ont choisi

de se placer du bon coté de l’histoire en prenant leur responsabilité au regard du chaos

dans lequel vit la majorité de leur compatriote au pays de Boganda.

Trois hommes différents certes, mais avec un point fort en commun.

Tous veulent contribuer à un Centrafrique meilleur et sont déterminés

a réussir dans leur démarche politique.

Les élections 2020-2021 étant  à l’horizon, l’un de ces hommes pourrait-il se faire valoir

En tant que l’alternative tant attendue pour une nouvelle Centrafrique ?

Certainement, la tâche ne sera  pas aisée pour ces leaders dont le courage, la vision

Et l’esprit d’initiative ne sont plus à démontrer.

Alors, qu’on les aime ou pas, qu’on soit d’accord avec leur démarche ou pas,

Il faut reconnaître en eux, des jeunes centrafricains qui au vu du déclin de leur pays,

Au lieu de se confiner dans l’inaction et les bavardages comme beaucoup s’y prêtent,

Ont pris la décision de se lever pour tenter d’améliorer les choses à leur façon.

Des exemples à suivre pour la Jeunesse Centrafricaine qui doit prendre

son avenir en main et se rappeler que le pouvoir ne se donne pas mais il s’arrache.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.